En cabinet sur Lyon 7
En entreprises et à domicile
Prendre RDV en ligne
Cliquez ici
Compte client
Boutique en ligne
naturopathie lyon

Hakuna Matata #5

Hakuna Matata #5 : du brouillard dans la tête

Parce qu'il y a des moment où les hypersensibles voient leur monde s'effondrer...et que dans ces moments on peut essayer de prendre la choses en main !

Il y a des jours où tout va bien, je suis de bonne humeur, je vois tout en positif et je trouve la vie fabuleuse et l’avenir radieux.
Et puis d’un coup, un mot de travers, un texto, une nouvelle pas cool…sortie de nul part…et ça vrille.

J’ai utilisé plusieurs fois l’expression. « mon monde s’écroule » quand j’ai parlé de ces changement d’humeur soudains et j’avais envie d’essayer de décrire ce phénomène qui touche beaucoup d’hypersensibles.

>Pour ma part, j’ai l’impression vraiment d’avoir été coupé dans mon élan, comme si j’avais essayé de sauter et qu’on m’avait retenu par le pied, c’est brutal et douloureux.
Comme si d’un coup le temps s’arrêtait et je savais que quand il allait repartir, ça allait être la catastrophe.

J’ai souvent cette seconde suspendue dans le temps où dans ma tête 1000 idées se bousculent avec en prédominance : « oh non, ça va repartir ».
Et là, quand ça repart effectivement, toute la positivité du monde ne saurait me remonter le moral.
Tout ce que je trouvais merveilleux est balayé et tous les doutes, les peurs que j’avais pu mettre au placard ressortent en fanfare comme un tas d’affaires sous le poids duquel une porte aurait cédée.

C’est assez frustrant parce que je connais exactement le mécanisme, je sais exactement comment je vais réagir, je le sens arriver, mais je ne peux l’empêcher.
À partir de là c’est un peu le brouillard, les pensées se bousculent, j’ai parfois même l’impression de les sentir taper contre mon crâne.

Je me suis longtemps laissé aller dans ces moment-là et me suis morfondu en attendant que ça passe…mais j’ai préféré essayé de prendre le problème à bras le corps.

Voici ce que je fais quand cela arrive :

>Des exercices de respiration pendant 5min.
5 fois : inspiration par le nez, expiration par la bouche sans rythme particulier.
3 fois : inspiration par le nez, blocage. Là je visualise toutes mes pensées et imagine que je les arrache de mon cerveau comme si c’était des mauvaises herbes. Expiration d’un coup par la bouche comme si je les expulsais.
Le reste : respiration en essayant de bien gonfler l’abdomen et en me concentrant uniquement sur la ça, je laisse aller mon esprit et quand des pensées viennent j’essaie de revenir à ma respiration et les laisser partir.

>De l’écriture :

Je mets une minuterie de 5 à 10 minutes en fonction du temps que j’ai.
J’attrape de quoi écrire et je verbalise clairement ce qui m’a mis dans cet état.
Mettons :
‘J’ai eu une réponse négative suite à une demande de partenariat d’intervention en entreprise’
Et là je laisse le fil de mes pensées se dérouler sans me restreindre.
Quand la minuterie sonne j’apporte une mini conclusion en 1 phrase, sur le pourquoi cela m’a mis dans cet état.

Toujours de l’écriture :
Je fais une liste de 5 choses positives par rapport au thème du problème de base.
Exemple ici : je ferai une liste de 5 qualités que j’ai dans mon travail ou 5 raison qui font que je l’aime ou choses qui me sont arrivées récemment grâce à lui.
Ensuite je relis au moins trois fois cette liste à voix haute puis je refais une ou deux minute de respiration calme.

Si dans la journée je sens que le soucis vient encore me titiller, je prends 5 minutes pour respirer

Ce ‘rituel’ m’aide pour plusieurs choses :
Déjà au milieu du tourbillon de pensée il aide à couper court.

L’exercice de respiration aide à faire un bon sas de décompression. C’est le plus difficile parce qu’à ce moment-là on n’a PAS ENVIE de se poser et se calmer.

Ensuite il me permet de ne pas occulter le négatif. Dans le premier exercice d’écriture tout le négatif va sortir, va être matérialisé et c’est hyper important parce que c’est lui qui va vous ronger sinon.
Laisser le s’exprimer, laisse le bien sortir jusqu’à ce que vous soyez à court de mots.
Enfin, le troisième exercice permet d’apaiser le mental et de mettre en perspective le problème qui vient d’arriver.

Ex : certes, je viens d’avoir une réponse négative, mais j’ai quand même X partenariats déjà en place et en plus j’ai eu X appels pour des rendez-vous.

Cette mauvaise nouvelle n’est donc plus qu’une nouvelle parmi tant d’autres et peut-être que d’autres partenariats viendront par la suite.

Le but c’est vraiment de se sortir le nez du guidon parce que dès qu’on se laisse déborder, surtout en tant qu’hypersensible, on a une tendance à mettre un bonne paire d’œillères et ne plus avoir de discernement, voir même à déformer et sur-interpréter complètement la réalité au travers de notre propre prisme.

 

> Je reste disponible pour toutes questions!

> Vous souhaitez prendre RDV pour un massage, de la reflexologie ou des conseils en santé naturelle ? Découvrez-ici mes prestations !

Par téléphone
06 82 29 76 92
Sur Instagram
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *