En cabinet sur Lyon 7
En entreprises et à domicile
Prendre RDV en ligne
Cliquez ici
Compte client
Boutique en ligne
exercice ecriture

HAKUNA MATATA #2 : Le commencement

Savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va...

Faire un bilan avec soi même, pour être certain de savoir ce que l'on est et entrevoir là où on voudrait aller.

Je ne fais pas vraiment les choses dans l’ordre, c’est donc dans un deuxième temps que je vous explique les raisons de ce travail sur moi.

>>Pourquoi faire du développement personnel ?

Je suis un stressé, hypersensible qui travaille dans le bien-être. Je passe mes journées à donner des conseils aux autres mais que je ne m’applique pas forcément à moi. Il faut dire que c’est plus simple de dire à quelqu’un : accorde-toi du temps, écoute toi, que le faire pour soi.
Tout ça m’a mené à maltraiter mon corps, mon esprit et à m’oublier complètement.

BREF tout ça m’a mené à maltraiter mon corps, mon esprit et à m’oublier complètement.

Autre problème : les fois où j’ai voulu tenter de travailler sur moi, je n’ai vu que des trucs qui soit prenez trop de temps, soit nécessités un changement complet de vie, RIEN de compatible avec la mienne et mes besoins.
Le genre de méthodes écrite par une personne qui a trouvé SA formule, bien pour lui, et qui pense que du coup c’est applicable exactement de la même manière à la terre entière.

Donc j’ai fait comme tout le monde, j’ai lu des livres et articles…Que j’oubliais 2 jour plus tard quand la vraie vie prenez le dessus.
Je vais vous faire gagner du temps SURTOUT si vous êtes hypersensibles : vous pouvez refermer vos livres du type :
‘10 jours pour changer votre vie.’
Chaque personne est unique, on ne peut pas appliquer une technique complètement formatée à tous, vous y trouverez peut-être 1 ou 2 outils, mais n’arriverez pas au résultat escompté. Sur du moyen long termes ce sera un échec.
Préférez des livres qui vous expliqueront la nature de l’être humain, et son fonctionnement dans un monde RÉALISTE et des livres parlant d’hypersensibilité si vous l’êtes.

Du coup j’ai décidé de tracer mon propre chemin de ‘développement personnel’ et vous le partager ici, pas comme, une méthode toute faite, mais juste au cas où ça pourrait vous être utile.

J’ai vite compris que la première des choses à faire était un bilan complet de mon état actuel, en toute objectivité, le positif, le négatif, pas de filtre, moi en face de moi.
Parce qu’en même temps, lorsque l’on veut avancer…encore faut-il savoir d’où l’on part!

J’ai choisi de ne pas me donner de but précis, pas de pression, pas de « je veux être comme ça, mon but est d’atteindre ça ». Pas de quête du bonheur, ni de recherche de réponse particulière.

NAN, je pars à la découverte de moi-même (COUCOU bienvenue dans ma secte)

J’y vais sereinement, tout doux bijou, j’en ai marre de toujours devoir m’objectiver sur tout.

Et comme j’aime bien partager mes aventures, je me suis dit que j’allais vous raconter tout ça et vous proposer mes trouvailles, voir si ça peut vous aider ou vous inspirer pour modeler les vôtres!
Je ne suis pas DU TOUT expert ou ne serait-ce que formé en développement personnel, je cherche juste à trouver ce qui peut me convenir pour avancer un peu. Loin de moi l’idée de vous dire que ça fonctionnera pour vous.

Voici comment j’ai procédé pour ce bilan:

Une feuille blanche, un stylo et une minuterie de 15min durant lesquelles je ne devais pas cesser d’écrire.
En haut j’ai écrit :

Qui suis-je ? Que suis-je ?

Et là, le plus compliqué : Essayer d’abaisser toutes mes barrières et de ne porter aucun jugement sur ce qui allait sortir.
Positif, négatif, jugement de valeur sur moi ou simple constatation, tout ce qui venait a été écrit dans tous les cas c’était dans ma tête, il y a bien une raison.

Ne vous attendez pas à sortir des choses très profondes la première minute. Démarrer n'est pas forcément simple. Par exemple de mon côté, ce sont d'abord des 'statuts sociaux' qui me sont venus : je suis un fils, un frère, un tonton...puis des qualités et défauts que je me trouve.
Le tout étant de libérer le cheminement de la pensée et de la laisser faire derrière en ne cherchant qu'à noter ce qui vient sans guider les choses.

Et vous savez ce qui a été le plus compliqué ?
Tout ce qui concernait le positif!
Chaque fois que je pouvais écrire quelque chose comme : je suis bon dans mon travail, je mérite de réussir, je suis talentueux ou drôle…
BREF tout ce qui pouvait vanter mes mérites, tout ce qui mettait en valeur mes ambitions, était compliqué à écrire, parce qu’en même temps ‘se vanter c’est mal’.

On est quand même dans un monde où l’on nous demande de toujours penser positif, d’être bienveillant avec soi, mais par contre, dès qu’on le montre « on se la pète ».

COUCOU TOUT VA BIEN !
J’ai trouvé ça assez fou d’être aussi réticent. Mais au final j’ai quand même réussi à écrire jusqu’à ce que je me sente complètement vidé.
J’ai rangé la feuille et je ne l’ai relu que 3 jours plus tard, une fois que tout était retombé et que ce qu’il y avait dessus m’était sorti de la tête.
Une fois relue, je l’ai déchiré en petits morceaux et jetée.

Voilà, maintenant j’ai l’impression de savoir où j’en suis, d’où je pars. Ne pas savoir, ni vouloir savoir où je vais est assez grisant !

--> Si vous souhaitez me partager vos exercices, pas pour que j'en fasse une correction, mais simplement parce que vous avez envie ou besoin que quelqu'un les lise, n'hésitez pas à me les envoyer : contact@marc-aurele.fr
Ils resteront tout à fait anonymes et rien n'en sera publié si vous ne le souhaitez pas (merci de le préciser).

La suite au prochain épisode 😉

> Je reste disponible pour toutes questions!

> Vous souhaitez prendre RDV pour un massage, de la reflexologie ou des conseils en santé naturelle ? Découvrez-ici mes prestations !

Par téléphone
06 82 29 76 92
Sur Instagram
Instagram

One comment on “HAKUNA MATATA #2 : Le commencement

  1. Je m’y mets dès demain ! 👌😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *